M'écrire encore

Heureuse et comblée...

J’ai réussi. Il me reste une heure à donner, mais je sais que mon évaluation sera bonne, je sais que j’ai réussi. Les gamins ont franchement bien accroché à ma leçon, à moi, et c’était génial !

J’ai tellement hâte de terminer ces études et de vivre enfin tout ça au quotidien, d’être vraiment dans ma classe, avec mes élèves, mes leçons, mes collègues…

Les stages, c’est bien, mais être prof, vraiment prof, c’est mieux…

Je suis fière de moi… Je crois que c’est la première fois que je ressens une fierté professionnelle, et c’est tellement bon !

Je me sens juste à ma place, vraiment à ma place, comme jamais !

L’autodestruction vers laquelle je me suis dirigée il y a maintenant plus de deux ans aura été finalement l’une des meilleures choses qui pouvaient m’arriver, si je considère ce qui en a découlé.

Je me souviens encore d’à quel point cette chutte m’aura blessée, je me souviens encore de tout ce qu’elle a soulevé, réveillé au fond de moi, du bordel psychologique que ça a foutu en moi. Et je ne soupçonnais tellement pas, à l’époque, vers quels horizons positifs tout cela me porterait…

Bref, je suis heureuse et comblée. Certes, fatiguée, parfois. Certes, dans le doute, parfois. Mais heureuse et comblée, tout le temps !

Bien à Vous.

Moi.