M'écrire encore

Canaliser l'anxiété

Depuis des années, je me "torture" physiquement. Je contiens des choses, des émotions, des douleurs, des angoisses en me "mutilant". Arrachage de cheveux, arrachage de poils, arrachage de peau, de "boutons"...

Depuis quelques jours, je me canalise autrement. C’est plus fort que moi. Je me rends compte que c’est taré, comme comportement, et pourtant, c’est plus fort que moi.

Je me mords. Les mains, les bras. Les quelques premières fois, ça ne se voyait pas. Ce soir, je regarde les cercles rosés sur ma peau, impuissante… Je prie pour que ça parte. Parce que je ne veux pas que ça se voit. Je ne veux pas justifier. C’est MON délire, c’est MON exutoire, c’est MA folie !

On fait ce qu’on peut…

Merci.

Moi.