M'écrire encore

← Retour au journal

décembre 2016

Tout enrober

Il y a quelques mois, quelques années, j'aurais sans doute déjà écrit des lignes et des lignes depuis trois jours... Il y a trois jours, ma grand-mère est morte. Voilà. Je n'enrobe pas. Je n'ai pas la force, plus la force de tout enrober, là, ce soir, hier, aujourd'hui, demain... Je n'enrobe pas... Ma plus grande tristesse, c'est de ne pas être vraiment triste... C'est vrai... J'ai déjà écrit sur elle... Sur ce que je ne sais pas d'elle, sur ce que j'aurais voulu savoir, sur ce qu'elle ne m'a pas apporté, sur ce que j'aurais voulu qu'elle m'apporte... Et lorsque j'ai appris son (...)