M'écrire encore

← Retour au journal

mai 2016

Me représenter...

Bonjour. Je m'appelle... Je ne sais pas... Je n'ai pas envie de pondre un pseudo, encore... Je n'ai pas besoin. Je signerai "Moi". C'est très bien. Pour le moment, je n'ai pas grand chose à écrire. Ma vie va. Il y a des hauts et des bas, mais j'en ai vu d'autres. Je suis en blocus. J'ai peur. J'avais un autre journal, ici. Je l'ai tenu pendant 6 ans. J'y tiens beaucoup, parce qu'il recèle énormément de mes émotions. Trop. Beaucoup trop. J'ai décidé de le "cacher" il y a quelques semaines parce que j'ai eu peur. Peur d'être démasquée IRL. J'avais déjà été démasquée il y (...)

Canaliser l'anxiété

Depuis des années, je me "torture" physiquement. Je contiens des choses, des émotions, des douleurs, des angoisses en me "mutilant". Arrachage de cheveux, arrachage de poils, arrachage de peau, de "boutons"... Depuis quelques jours, je me canalise autrement. C'est plus fort que moi. Je me rends compte que c'est taré, comme comportement, et pourtant, c'est plus fort que moi. Je me mords. Les mains, les bras. Les quelques premières fois, ça ne se voyait pas. Ce soir, je regarde les cercles rosés sur ma peau, impuissante... Je prie pour que ça parte. Parce que je ne veux pas que ça se (...)

Blocus, angoisses, cauchemar, insomnies

Je déraille... Le Blocus est trop court et ça m'angoisse... J'ai l'impression qu'à deux pas de la fin de cette première étape, je dérape, je perds pied... Les angoisses provoquent ces comportements "bizarres" dont je parlais précédemment. J'ai fait un cauchemar atroce dans lequel quelqu'un que j'aime mais que je ne vois plus parce que la vie est conne et que les gens sont cons cherchait à me tuer. Il me poursuivait, avait une haine monstrueuse qui dégueulait de ses yeux et, sans pouvoir l'expliquer, je savais pertinemment qu'il voulait me tuer, que s'il m'attrapait, c'en était (...)